Ce vendredi 3 juin, Annie SOREL intervenait lors d’un petit-déjeuner exceptionnel sur le défi climatique en entreprise et en particulier la décarbonation des achats. En présence de dirigeants du numérique et du bâtiment et avec la participation du GIEC régional, de la FBF, Banque de France et du MEDEF Pays de la Loire, Fidal Val de Loire Océan, les intervenants ont apporté leurs réponses à la question :

Pourquoi et comment relever le défi du changement climatique dans l’entreprise ?

L’objectif de cette matinale était de démontrer la nécessité croissante pour les entreprises d’intégrer les effets du changement climatique dans leur modèle afin d’assurer la résilience de notre économie. Les impacts et donc les opportunités d’agir concernent toutes les entreprises, quelle qu’en soit la taille ou l’activité.

Chaque intervenant a pu présenter son expertise, son expérience ou ses outils en la matière, pour inspirer les dirigeants rassemblés ici.

Annie SOREL a pu faire un focus sur la stratégie de décarbonation des achats, une des expertises centrales d’Asea. L’intervention d’Annie portait notamment sur le scope 3 qui représente 60 à 80 % du bilan carbone d’une entreprise. Un levier colossal de réduction de l’empreinte carbone.

 

Les intervenants de cette matinale :

Jean-Louis Bertrand, Vice-Président du GIED Pays de la Loire

Jean-Paul Chapron, Président d’ASI

, Directrice régionale de la Banque de France en Pays de la Loire

Emmanuel Morisot, Directeur de l’innovation chez Groupe BRIAND

Valerie Tamagny-Ferrier, Directrice région Grand Ouest BNP Paribas, représentant la FBF

Annie Sorel, Experte Achats Responsables – Asea

Marion Cornu, Avocate en droit social, bureau RSE – Fidal

Jean-Francois Yerle, Avocat – Directeur Associé spécialisé en droit des sociétés – Fidal

Achats responsables ou performance environnementale, découvrez comment Asea peut vous accompagner dans votre stratégie globale.

Les résultats du baromètre 2022 des Achats Responsables de l’ObsAR ont été dévoilés le 8 février dernier, lors d’une conférence en ligne. Plus de 370 participants ont assisté à la restitution de cette 13ème édition.

Annie SOREL a à nouveau représenté Asea lors de cet événement, en commentant les résultats portant sur l’analyse en coûts du cycle de vie et les relations avec les fournisseurs, expertises historiques de notre agence.

Les résultats montrent, cette année encore, toujours plus d’engagement et de volonté de la part des organisations. Les freins qui retiennent cette énergie sont principalement des manques de ressources ou de niveau d’expertise en interne.

Le contexte socio-économique mais aussi réglementaire ont finalement joué leur part dans le dynamisme des démarches Achats Responsables. En effet, les trois principales raisons citées par les organisations privées à leur engagement sont :

  • Leur éthique
  • L’alignement avec leur raison d’être
  • La réponse aux attentes des clients / consommateurs

Côté indicateurs, même si les financiers progressent plus vite (+ 8 %) que les extra-financiers (+ 5 %), nous pouvons tous nous réjouir de l’application prochaine de la CSRD (évolution de la DPEF). En effet, ces nouvelles dispositions vont imposer plus d’indicateurs liés aux Achats Responsables.

À noter également, l’amélioration des délais de paiement : + 4 % de délais inférieurs à 30 jours et cela concerne 29 % des répondants. Une progression déjà observée l’année dernière, qui dénote une vraie tendance.

Enfin, le développement des achats circulaires semble avoir impacté la prise en compte des coûts de fin de vie, qui progresse par rapport à 2021.

NB : ce baromètre annuel repose sur un sondage effectué entre novembre et décembre 2021. 254 organisations y ont répondu (60% du secteur privé et 40% issues du secteur public).

Rendez-vous l’année prochaine !

Visionnez le replay de l’événement du 13ème Baromètre des Achats Responsables :

Pour plus de données chiffrées issues du baromètre :

icône PDF Communique Presse Baromètre ObsAR 2022 icône PDF Baromètre ObsAR 2022 – Synthèse des résultats

Annie SOREL a été reçue à Bercy lors du 21ème comité de pilotage du label Relations Fournisseurs et Achats Responsables par la Médiation des entreprises.

L’occasion pour la principale évaluatrice au label RFAR de participer à une table ronde « Raisonner en performance globale » et de faire une présentation sur l’une de ses expertises majeures : le coût du cycle de vie.

La nécessité de prendre conscience des impacts tout au long du cycle de vie d’un bien ou d’un service, se retrouve finalement au cœur d’une démarche d’achats responsables. C’est notamment cette vision globale qui permet de mieux acheter.

Les Achats Responsables en 100 questions

 

L’événement, rassemblant toutes les parties prenantes du label RFAR, a également permis de présenter et de remettre à plusieurs participants le livre afnor auquel Annie Sorel a participé : « Les Achats Responsables en 100 questions« . Un ouvrage collectif incontournable pour tous ceux qui souhaitent implémenter une stratégie d’achats responsables dans leur organisation.

Retrouvez ici la présentation faite au comité de pilotage label RFAR 2021

Découvrez cette publication collective mise sur pied pour l’Afnor. Quatorze spécialistes rassemblent leurs expertises et leurs conseils pour accompagner les directions achats dans une démarche d’achat durable.

C’est la norme ISO 20400 qui sert de fil rouge aux 100 questions de ce livre. La norme internationale, adossée à la norme française NF X50-135, fournit des outils et méthodologies simples pour instaurer les meilleures pratiques d’achats responsables.

Les Achats Responsables en 100 réponses

L’objectif de ce livre est notamment de guider les Directions Achats dans l’intégration d’une telle démarche dans l’entreprise. Comment convaincre la Direction Générale ? Quels bénéfices attendre d’une démarche d’achats responsables ? Quelles ressources y allouer ?

Mais aussi bien sûr de nombreuses questions pratiques, techniques, qui outilleront les Directions Achats. Quels KPIs mettre en place ? Comment concevoir une consultation responsable ? Qu’est-ce que le coût du cycle de vie d’un produit ?

Au total ce sont 100 questions sur les Achats Responsables que se sont posées 14 professionnels. Issus des secteurs public et privé, les contributeurs sont pour la plupart impliqués dans les achats responsables depuis de nombreuses années. L’ObsAR, Observatoire des Achats Responsables, est le think tank qui les rassemble et qui percevra tous les droits d’auteur générés par la vente de ce livre.

Les Achats Responsables et Asea

Pour Asea, les achats responsables sont une conviction forte depuis toujours. De 2013 à 2017, nous avons contribué aux travaux internationaux de rédaction de la norme ISO20400 . En 2017 nous participions aux travaux de convergence entre le label RFR et la norme ISO 20400 pour aboutir au label Relations Fournisseurs et Achats Responsables. En 2018 nous participions au baromètre ISO 20400 d’A2 Consulting, avec toutes les parties prenantes concernées, afin d’encourager l’intégration de la norme ISO 20400. 3 ans plus tard, l’urgence de faire de toutes les démarches achats des démarches achats responsables est toujours la même.

Annie SOREL, experte achats responsables et évaluatrice principale au label RFAR – Relations Fournisseurs et Achats Responsables, via Asea agence d’éco-achats  a contribué à la rédaction de l’ouvrage « Les Achats Responsables en 100 questions » pour l’Afnor.

Jacques SCHRAMM, président A2 Consulting et président des travaux de normalisation ISO 20400 et Patrick VIALLANEX, associé A2 Consulting expert RSE ont également contribué.

 

Retrouvez ici l’ouvrage « Les Achats Responsables en 100 questions » sur la boutique de l’Afnor

Mercredi 21 juillet 2021, Olivia GRÉGOIRE, Secrétaire d’État auprès du ministre des Finances et de la Relance, chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable, recevait plusieurs parties prenantes du label RFAR – Relations Fournisseurs et Achats Responsables pour faire le point sur les nouvelles ambitions.

Cette réunion, dédiée aux labellisés du secteur banque-assurance, a été l’occasion de décerner plusieurs nouveaux labels , mais aussi de réaffirmer les engagements de la mission de développement du label confiée en novembre 2020 au Médiateur des entreprises.

Adossé à la norme ISO 20400 et porté par les pouvoirs publics, le label RFAR – Relations Fournisseurs et Achats Responsables – traite spécifiquement de l’équilibre et de la qualité des relations entre donneurs d’ordre et fournisseurs pour garantir des achats « à impact positif » (performance économique et compétitivité, critères environnementaux et sociaux, responsabilité et ancrage territorial, culture de médiation).

Le label RFAR représente donc un excellent outil de relance économique et d’une économie vertueuse.

 

Asea est le cabinet évaluateur des 5 acteurs majeurs du secteur banque-assurance: Société Générale, Groupe Crédit Agricole SA, BPCE SA et 14 Caisses d’Epargne et Banques Populaires, BNP Paribas et Allianz France.

Soit la plus grande communauté sectorielle de labellisés .Contactez-nous pour en savoir plus.

Le 2 février, l’ObsAR a eu l’occasion de constater que des organisations de tout type montrent un intérêt renforcé pour les Achats Responsables. En effet, malgré la complexité de la situation, le 12ème Baromètre des Achats Responsables a enregistré une affluence record.

Comme chaque année, Asea était représentée et vous livre les principaux enseignements du baromètre des Achats Responsables.

La proportion des entreprises n’ayant pas déployé de stratégie d’Achats Responsables ou d’intérêt pour le sujet continue de baisser. Nous constatons que les PME s’y mettent de plus en plus, là où le sujet était surtout porté par les grandes entreprises il y a encore quelques années.

Parmi les raisons invoquées pour s’engager dans les Achats Responsables, le sujet de l’amélioration de la relation avec les fournisseurs progresse de 23 %. Une nouvelle encourageante dans le contexte actuel !

La responsabilité sociétale des entreprises engagées reste un thème central, quelle que soit la taille de l’entreprise interrogée.

Nous avons été ravis de constater que la solidarité s’est exprimée pendant la crise sanitaire : les facilités de paiement et les prolongations de contrat ont été les 2 actions phares mises en place.

Parmi les axes de progrès, on peut citer encore l’économie circulaire et la réduction des GES.

Rendez-vous l’année prochaine !

Visionnez le replay de l’événement du 12ème Baromètre des Achats Responsables :

Pour plus de données chiffrées issues du baromètre :

icône PDF Consultez le communiqué de presse de l’ObsAR icône PDF Téléchargez la synthèse du Baromètre 2021